Prépa Santé Social - Bilan positif des premières présentations
Article mis en ligne le 2 octobre 2020

par Agnès Granjon, Solène Volland

Le mercredi après-midi 23 septembre 2020, la première intervention organisée cette année dans le cadre de la Prépa Santé Social a réuni 46 lycéens et étudiants autour de Mme Messaoudi, cadre de santé à l’IRFSS de la Croix-Rouge.

Mme Messaoudi a eu l’excellente idée de faire intervenir trois étudiantes de troisième année.
Les élèves ont ainsi pu échanger avec Lauriane, bac ST2S recrutée directement après le bac, Lisa, bac ST2S qui a travaillé en tant qu’aide-soignante 3 ans en postulant chaque année au concours et Romane, bac S qui est passée par le DUPPS (DU préparation aux professions de santé).

Nos élèves ont découvert que le travail est important en études supérieures mais pas insurmontable. Quand on fait des études dans un domaine qui nous plaît, c’est plus facile.

La technique peut faire peur, mais ça s’apprend.
L’essentiel dans un métier de la Santé c’est la relation avec le patient.

Après avoir présenté les valeurs de la Croix-Rouge, Mme Messaoudi a présenté les métiers d’infirmier-ère et d’aide-soignant-e ainsi que les formations dispensées pour y parvenir.

La semaine suivante, le mercredi après-midi 30 septembre 2020, 28 de nos lycéens et étudiants ont assisté, dans l’amphithéâtre de l’IREIS, à la présentation de deux formations proposées par cette école.

Mme Roche a présenté l’IREIS et les formations proposées à Firminy : Assistant de Service Social et Educateur Spécialisé (niveau 6) ainsi que Moniteur Educateur (niveau 4).

Ces formations consacrent plus de temps à un apprentissage sur le terrain qu’en classe avec des cours théoriques.

Les étudiants réalisent des travaux de groupes transversaux : équipes pluridisciplinaires, comme sur le terrain. Ils bénéficient de modules thématiques avec des professionnels de terrain : juge pour enfants, commissaire de police.

Les formations de niveau 6 proposent également depuis cette année un double diplôme : après trois ans d’études, les étudiants passent le Diplôme d’Etat et s’ils l’obtiennent, valident aussi le grade licence dans le domaine de la sociologie ou des sciences de l’éducation.

Mme Roche a insisté sur la préparation du dossier Parcoursup, notamment si l’école ne pouvait pas recevoir les candidats pour une épreuve orale (en raison de la pandémie en cours). Au cours de cette épreuve orale d’une heure, qui doit se préparer, le candidat doit mettre en valeur son parcours, ses motivations et son projet professionnel.

Nous travaillerons pendant la prépa, les mercredis après-midi, sur ces compétences.