Prépa Santé Social : Intervention de l’IFAP
Article mis en ligne le 11 octobre 2020

par Agnès Granjon, Solène Volland

L’intervention de l’IFAP 42 sur le métier d’auxiliaire de puériculture, dans le cadre de la Prépa Santé Social, a eu lieu le mercredi après-midi 7 octobre 2020, en présence de 8 élèves et de 3 enseignants.

Voici un résumé des informations transmises ce jour-là.

Le métier :

  • Prise en soin et activité individuelle d’enfants
    (attention : un enfant est âgé de 0 à 18 ans)
  • Patients bien portants, malades ou porteur de handicap
  • Sous la responsabilité d’une infirmière, une infirmière puéricultrice ou d’un éducateur spécialisé
  • En crèche (Etablissement d’Accueil de Jeunes Enfants), IME (Institut Médico-Educatif), MECS (Maison d’Enfants à Caractère Social), PMI (Protection Maternelle et Infantile) ou en maternité, pédiatrie.

Son rôle :

  • Observation de la santé et du développement de l’enfant
  • Réalisation d’activité d’éveil
  • Soutien, éducation, prévention auprès des parents
  • Réalisation de soins adaptés à la pathologie
  • Entretien de l’environnement de l’enfant

L’accès à la formation :
Le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture est un diplôme de niveau 5.

  • être âgé de 17 ans au moins à l’entrée en formation
  • réussir des épreuves de sélection
  • déposer un dossier à l’IFAP, dans le respect scrupuleux des consignes

La formation peut se dérouler avec un statut élève ou apprenti (2 structures d’accueil sont encore actuellement en recherche d’un apprenti).

Les élèves titulaire d’un Bac ASSP ou SAPAT ont déjà validé 4 modules (mais attention la formation est en cours de réingénierie)

Les épreuves de sélection :

  • Un dossier qui doit rendre compte des connaissances, desaptitudes et de la motivation du candidat ( une lettre de motivation manuscrite, un CV, un document relatant, au choix du candidat, soit une situation personnelle ou professionnelle, soit un projet professionnel en lien avec les attendus de la formation)
  • Un entretien de 15-20 min destiné à estimer les qualités humaines et relationnelles du candidat et la motivation du projet professionnel.